Rayonnement

De nombreux instituts d’éducation ont été créés du vivant du pédagogue par des maîtres qui ont travaillé au château d’Yverdon et qui, de retour dans leur pays ou s’expatriant, ont fait connaître les principes éducatifs de Pestalozzi :

  1. Espagne
    Tarragone, Madrid, Santander de 1803 à 1809
     
  2. Italie
    Naples, de 1811 à 1816, sous la protection de la reine Caroline, sœur de Napoléon
     
  3. France
    Bergerac, de 1808 à 1881; le premier maître est François Barraud, d’Essertines-sur-Yverdon
     
  4. Allemagne et Prusse
    Berlin, Stuttgart, Posen, Dresde, et dans de nombreux Instituts de formation des enseignants
     
  5. Hongrie
    Budapest, écoles créées par la comtesse Thérèse de Brunswick
     
  6. Transylvanie (Roumanie)
    Sibiu, par le pasteur Roth, étudiant chez Pestalozzi
     
  7. Russie
    Saint-Petersbourg, par Johannes von Muralt, pasteur de l’Eglise protestante
     
  8. Irlande
    par John Synge
     
  9. Angleterre
    par Révérend C. Mayo et P. Greaves

Etats-Unis d’Amérique
New Harmony, et par le fils d’Hermann Krüsi dans l’Etat de New York.

En Suisse et à travers le monde, des institutions portent le nom de Pestalozzi. La plupart ont pour but de venir en aide à des enfants :

  1. Echichens
    L’Ecole Pestalozzi accueille des enfants en difficultés relationnelles. Cette institution a été fondée par un parent du pédagogue en 1828 déjà
     
  2. Trogen - Appenzell
    Le Village Pestalozzi, créé par le Dr Corti de Winterthur en 1946 recueille des enfants de pays étrangers en guerre ou en situation politique difficile
     
  3. Birr - Argovie
    Le Neuhof est une institution pour jeunes gens en difficultés
     
  4. Sedlescombe - Angleterre
    Le Pestalozzi Village poursuit des buts similaires au village de Trogen, mais pour des enfants de pays anglophones
     
  5. Brésil
    250 associations portent le nom de Pestalozzi ; elles sont présentes dans tout le pays et s’occupent d’enfants handicapés pauvres ou riches

D’AUTRES, COMME

  1. Zurich
    Le Pestalozzianum est un centre de recherche sur la vie, l’œuvre et la pensée de Pestalozzi
     
  2. Japon
    La ville de Kagamino a tissé des liens d’amitié avec Yverdon-les-Bains et a créé un Centre culturel Pestalozzi
     
  3. Yverdon-les-Bains
    Le Centre de documentation et de recherche Pestalozzi, créé en 1977, a pour but de susciter et maintenir l’intérêt public pour Pestalozzi et son œuvre, notamment par l’accueil de visiteurs et l’édition en langue française d’ouvrages de et sur Pestalozzi